Le chant des cartons

L’orgue de barbarie est le plus célèbre instrument de musique mécanique. Venant d’un âge où il fut parfois le gagne-pain de quelques démunis, cet authentique instrument de musique recèle de véritables trésors d’ingéniosité et de savoir-faire.

La magie des cartons qui défilent, de la roue qui tourne en produisant de des sonorités si caractéristiques.

Aux 18 et 19ème siècles.

Les joueurs d’orgue de barbarie, à la fois poètes, musiciens, colporteurs, jongleurs, reproduisent des airs connus au théâtre ou à l’opéra.Très vite, ils se répandent dans toute l’Europe.

Dans les années 60.

Des passionnés restaurent des anciens instruments C’est un nouveau départ pour cet instrument

Lionel : Chanteur des rues

Lionel aime chanter, il est guitariste/chanteur amateur depuis de nombreuses années, notamment à l’atelier chanson de Beaucourt. Au hasard de vacances, il tombe sur un festival d’orgues de barbarie dans le sud de la France. C’est le déclic, l’envie de jouer de cet instrument, de pouvoir chanter dans la rue.

En 2008 il décide de fabriquer un orgue. Ce sera un « 27 touches (27 notes) pneumatique gamme Erman ». Il fait un stage chez « Les joyeux tourneurs de manivelles » il apprend les bases du fonctionnement et de la réalisation d’un orgue de barbarie.

Du bois, de cuir, un peu de métal et 500h de travail et voilà… La décoration sera faite par Jacqueline son épouse. L’inauguration se fera à Vieux Charmont lors de la fête de la musique 2009.

Cette même année, il apprendra à fabriquer les cartons.

Leave a Comment

Related Projects
pascale-frossard-vendredi-arlequin-6Louise Églantine